Constellium investit dans un purificateur : faire des économies en sauvant des litres d’huile

___________________

RETOUR À LA LISTE DES SUCCESS STORIES

Usine Michelin à Roanne

Constellium, c’est environ 12 500 employés dans le monde sur 25 sites de fabrication et 3 centres de R&D. En France, l’usine de Montreuil-Juigné et ses 250 collaborateurs, fabrique et fournit une grande variété de produits semi-finis en aluminium : billettes coulées et pièces de forge, barres, profilés et fils.

L’entreprise est spécialisée dans la coulée et l’extrusion d’alliages durs, avec une grande variété de formes de produits et d’applications. Elle se retrouve au service de grands clients mondiaux sur les marchés de l’aéronautique et du transport, de la défense ou encore de l’industrie.

Constellium est un producteur d’aluminium en aval. Ils ne produisent pas d’aluminium. Ils transforment durablement l’aluminium en produits à valeur ajoutée, en profitant de ses qualités intrinsèques : léger, solide, recyclable.

IDENTIFICATION DES PROBLÈMES

LA PROBLÉMATIQUE :

Avec de nouveaux objectifs en matière de développement durable, Constellium a développé un ensemble d’indicateurs de performance clés, notamment sur la biodiversité, le prélèvement d’eau ou encore la gestion des déchets. C’est sur ce dernier item que Constellium Montreuil-Juigné a fait appel à ID SYSTEM Fluid pour la purification de ses huiles hydrauliques.

Sur le site de Montreuil-Juigné, la plupart des machines fonctionnent en huile perdue, évacuée jusqu’à lors en tant que déchet (non facturé puisque valorisé en élément chauffant). De plus, certaines machines sont assez vieillissantes et donc avec un certain nombre de fuites. Aujourd’hui sur le site de Montreuil-Juigné, 30 000 litres d’huile hydrauliques perdues sont récupérées dans des fosses par an.

L’objectif de Constellium ? Avoir une approche plus vertueuse de ce déchet hydraulique. Il leur fallait alors trouver une solution viable économiquement et fiable techniquement pour récupérer cette huile.

Double objectifs : faire des économies et sauver des milliers de litres d’huile.

UNE DÉMARCHE RESPONSABLE : 

Avec déjà une approche tournée vers la durabilité, Constellium utilise une huile issue d’un recyclage avec l’huile TOTAL ECO2. Cette huile retravaillée est issue des collectes d’huile de vidange et possède les mêmes caractéristiques que l’huile hydraulique issue du pétrole. 

TÉMOIGNAGE CONSTELLIUM

Nous nous sommes rendus sur le site de Montreuil-Juigné pour rencontrer Yvan DUPONT, Directeur Technique et Léa WAUQUIER, Ingénieur Fiabiliste.

Découvrez en vidéo leur retour concernant la filtration de l’huile perdue avec la solution d’ID SYSTEM Fluid.

Merci à eux pour leur témoignage !

LA SOLUTION ID SYSTEM FLUID

Purificateur VUD15

Afficheurs pour contrôler la pollution aqueuse et solide

LE FONCTIONNEMENT :

Les Purificateurs ID SYSTEM permettent d’éliminer les contaminations aqueuses (et particulaires) des huiles, augmentant ainsi la fiabilité et la durée de vie des installations. Utilisant la technologie de la déshydratation sous vide (abaissement du point d’ébullition de l’eau dans l’huile), les purificateurs permettent d’enlever 100 % de l’eau libre et jusqu’à 90 % de l’eau dissoute.

En enlevant l’eau 2 à 3 fois plus rapidement que les autres produits du marché, ce purificateur permet d’atteindre des niveaux d’efficacité inégalés. La gamme des purificateurs couvre des plages de débit de 11 à 400 litres/minute et ils peuvent être utilisés 24h/24 et 7j/7

Le principe de déshydratation sous vide, comment cela fonctionne ?

L’huile préalablement réchauffée passe à travers un ou des éléments dispersants et lorsque le fluide est exposé au vide (par exemple -0.8 bar), l’eau atteint alors son point d’ébullition et s’évapore sous forme de vapeur. Cette eau est ensuite condensée et récupérée dans des réservoirs, ce qui en fait un énorme avantage : vous pouvez directement voir l’eau extraite de la machine, elle ne s’évapore pas ! Par conséquent cela est très concret et quantifiable pour vous.

A la sortie de la chambre à vide et avant de repartir vers le réservoir, l’huile passe au travers d’un filtre permettant de retirer les particules solides et d’atteindre ainsi les classes de propretés souhaitées.

LES RÉSULTATS

Historiquement, Constellium faisait reprendre 30 000 litres d’huile annuellement par les organismes de collecte des huiles. 

En réapprovionnant de l’huile neuve, l’indice de propreté était insuffisant. Les qualités du lubrifiant n’étaient donc pas adaptées à leurs équipements.

Avec le purificateur VUD15, le retour sur investissement pour Constellium se fait au niveau de la filtration des huiles perdues récoltées qu’ils vont pouvoir régénérer et réintroduire dans leur circuit.

Ce retour sur investissement se fait en moins d’un an et demi. Leur consommation annuelle d’environ 30 000 litres d’huile, avec un coût en dessous des 2€ le litre, représentait un montant d’achat inférieur à 60 000€. Au niveau des résultats sur la propreté d’huile, Constellium pourra réinjecter dans ses machines de l’huile avec des teneurs en eau très faibles (< 50 ppm) et des codes ISO proches de la qualité Servo-Valves (14/13/10).

Station comprenant le réservoir et le purificateur
Station comprenant le réservoir et le purificateur